Les 10 plus grandes entreprises bretonnes sur les réseaux sociaux

On trouve  le nom des grands groupes bretons en tête de pages Facebook  ou de comptes Twitter. Mais ils sont peu nombreux à promouvoir vraiment leur image sur les réseaux sociaux. Yves Rocher, marque et groupe à la fois, fait exception. Petit panorama de la présence sur le web social de nos grandes entreprises bretonnes par Noéline Le Jeune, étudiante en InfoCom à Rennes 2 et stagiaire à Webpatron. LM.

A travers cet article, je vais tenter de dresser un panorama des 10 plus grandes entreprises bretonnes sur les réseaux sociaux.

A partir de recherches sur ces entreprises, j’ai essayé d’analyser leur présence sur les réseaux sociaux. Le but de mon article est de montrer quels réseaux sociaux sont les plus utilisés, combien de personnes suivent ces entreprises, mais aussi quels sont leurs usages.

Mon article porte sur l’image des groupes sur les réseaux sociaux et non leur filiale ou autres marques du groupe. Par exemple, j’ai étudié l’image du groupe Le Duff et non l’image de ses filiales comme la Brioche dorée, Del Arte etc. C’est pour cela qu’il peut exister de grandes différences importantes entre certaines entreprises, par exemple Yves Rocher se démarque très fortement car c’est à la fois une marque d’entreprise et un groupe.

 

Classement des 10 plus grandes entreprises bretonnes

Classemen2121
Comment j’ai fait ce classement ?

Tout d’abord, ce classement ne comporte que des entreprises dont le siège social est en Bretagne. Le critère de base que j’ai choisi pour faire ce classement est le chiffre d’affaires. J’ai comparé mes résultats avec deux classements déjà existants, celui-ci http://2doc.net/rz3i9  et celui-là http://2doc.net/2zb5l. Tous les chiffres d’affaires cités sont issus des sites officiels des entreprises.

 

Leur présence sur les réseaux sociaux

Dans cette première partie, je vais tenter d’analyser quantitativement la présence et la popularité des 10 plus grandes entreprises sur les réseaux sociaux. Par combien de personnes ces entreprises sont-elles suivies sur les réseaux sociaux ? Quels réseaux sociaux sont préférés par les entreprises ?

Présence des 10 plus grandes entreprises bretonnes sur les réseaux sociaux

partie2!

L’image ci-dessus montre la présence des 10 plus grandes entreprises bretonnes sur les réseaux sociaux (exemple : 50 % des 10 entreprises du classement ont une page Facebook).
 
 

Leur popularité sur les réseaux sociaux

facebook

 

linkedin

 

Viadeo

 

Google +

 

Twitter

Les graphiques ci-dessus présentent Facebook comme le réseau social le plus utilisé, mais sur les 10 entreprises du classement seulement la moitié ont une page Facebook (ce qui peut paraître peu).

Les graphiques montrent aussi que les entreprises utilisant Facebook sont principalement des entreprises B2C (Yves Rocher, Bigard, Le Duff).

Les autres entreprises plus B2B ont tendance à utiliser les réseaux sociaux professionnels (40% LinkedIn et 40% Viadeo), par exemple le groupe Roullier sur Linkedin qui a 1268 abonnés.

Les entreprises du classement qui ont le plus de succès sur les réseaux sociaux sont souvent les mêmes, par exemple Yves Rocher (largement en tête !) est suivie par un nombre important de personnes sur chaque réseau social.
Bigard, Le Duff et le groupe Glon sont les entreprises du classement qui sont les plus présentes (après Yves Rocher) ou ont le plus de personnes qui les suivent sur les réseaux sociaux.

En revanche, certaines entreprises ne sont sur aucun réseau social, comme Even et CECAB qui sont 5ème et 6ème du classement.

Nous pouvons aussi remarquer que 3 entreprises sur 10 ont un compte Google + alors que seulement une entreprise a un compte Twitter. Mais est-ce vraiment significatif sachant que les entreprises présentes sur Google + n’ont quasiment personne qui les suivent (excepté Yves Rocher) ?

 

Leur usages des réseaux sociaux

Dans cette deuxième partie, je vais essayer d’analyser qualitativement la présence sur les réseaux sociaux des 10 plus grandes entreprises bretonnes. Quels contenus postent-elles sur les réseaux sociaux ? Quels usages ces entreprises font des réseaux sociaux ?

Certaines entreprises semblent « présentes » sur les réseaux sociaux (« présente » = pour moi, avoir un compte au nom de l’entreprise), mais en regardant de plus près, on s’aperçoit très vite que la plupart de ces comptes sont « inactifs », c’est-à-dire que le contenu est quasi-inexistant.

Exemples de comptes « actifs »

Yves Rocher

  • groupe LinkedIn
  • 7861 abonnés
  • Usage : regrouper les salariés d’Yves Rocher.

Bigard

  • création de la page Facebook en 2011
  • 670 « j’aime »
  • Usage :  présenter leurs produits à travers des recettes de cuisine et répondre aux requêtes des consommateurs.

Le Duff

  • création de la page Facebook en 2010
  • 424 « j’aime »
  • Usage :  jeux-concours, recettes, recrutement, articles sur ses différentes filiales (brioche dorée, pizza del arte..)

 

Exemples de comptes « inactifs »

Cooperl Arc Atlantique

  • création de la page Facebook : juillet 2011
  • 51 « j’aime »
  • seulement 8 publications depuis la création (vraiment très peu)

Groupe Glon

  • création du compte Google + en 2012
  • suivie par 4 personnes

 

Je vais maintenant essayer d’analyser plus en détail une entreprise qui s’est particulièrement démarquée de par sa grande présence sur les réseaux : c’est l’entreprise Yves Rocher. Rappelons tout de même qu’Yves Rocher est le seul groupe du classement à être à la fois un groupe et une marque, ce qui explique sa popularité sur les réseaux sociaux.
Que fait-elle sur Facebook, sur Twitter, sur Viadeo, sur LinkedIn et sur Google + ? S’agit-il des mêmes contenus ?

 

Yves Rocher a 715 714 « j’aime » sur Facebook.
Yves Rocher utilise Facebook tout d’abord pour présenter ses nouveaux produits, le premier usage est donc la publicité.
L’entreprise utilise également la page Facebook pour mettre en place des sondages, connaître les attentes des consommateurs, exemple de question : « Pour quel cadeau allez-vous craquer ». Tout ces sondages instaurent une relation confiance et montrent aux consommateurs que la marque fait tout pour répondre à leur attentes. L’avantage des sondages c’est qu’ils se propagent très vite auprès des amis des fans et qu’il ne faut pas beaucoup de temps pour y répondre.
Yves Rocher ne fait pas que de la publicité de ces produits sur sa page Facebook, elle l’utilise aussi pour donner des conseils de maquillage et cela sous la forme d’un widget appelé « Leçons de beauté » qui propose différentes vidéos.
Le dernier usage principal de la page Facebook d’Yves rocher est les jeux-concours. En effet, des jeux concours sont très fréquemment proposés, cela permet encore une fois de fidéliser la clientèle et de créer une relation privilégiée.

7861 abonnés sur LinkedIn. La page LinkedIn d’Yves Rocher permet de regrouper les personnes qui travaillent ou ont travaillé à Yves Rocher. Ce groupe ne donne pas plus d’informations.

758 abonnés sur Viadeo. La page Viadeo permet essentiellement de regrouper les personnes (présentes sur Viadeo) qui travaillent à Yves Rocher. Il est indiqué la moyenne d’âge des membres du groupe travaillant chez Yves rocher et dans quelles entreprises ils ont travaillé avant.

721 abonnés sur Google +. Une page Google + a été créée mais il n’y a qu’un seul post qui dit  »
Bienvenue dans l’univers Yves Rocher France ! Suivez sur notre page toute l’actualité de la Marque, retrouvez nos nouveautés produits et découvrez nos conseils beauté. » posté le 17 novembre 2011.

9313 followers sur Twitter. Le compte Twitter permet d’avoir une plus grande interaction entre l’entreprise et les acheteurs. Yves Rocher met en avant l’avis des consommateurs sur leurs produits en les publiant sur le compte Twitter. Cela permet de promouvoir ses produits en passant par le biais d’autres consommateurs. Yves Rocher échange aussi des astuces de maquillages avec les utilisateurs, les blogueuses beautés… Cela crée une relation privilégiée entre la marque et le consommateur. Yves Rocher retweete aussi très souvent les utilisateurs de la marque qui en parlent, mettent des photos, ce qui incite à donner son avis sur les produits pour « avoir la chance » d’être retweeté par une grande marque comme Yves Rocher.

 

L’autre entreprise que nous pouvons analyser plus en détail, et qui s’est particulièrement démarqué sur un réseau social est le groupe Roullier qui a 1268 abonnés sur sa page LinkedIn. Nous pouvons alors nous demander ce qu’ils font sur LinkedIn, et quel est leur utilisation de ce réseau social. Tout d’abord, rappelons nous que Roullier est un groupe industriel, familial et indépendant spécialisé dans la production et la transformation chimique de nutriments et d’aliments pour les plantes, les animaux et les hommes.

La page LinkedIn de l’entreprise Roullier a une dimension internationale, elle est d’ailleurs entièrement en anglais. Cette page présente le groupe Roullier. Elle a aussi pour objectif de présenter ses différentes filiales par exemple Timab, Hypred etc. Et enfin, la page montre une partie des anciens employés du groupe.
Un groupe tel que Roullier est présent sur LinkedIn avant tout pour le recrutement, en effet, LinkedIn peut permettre de recruter (dans le cas de Roullier) des ingénieurs qualifiés.

 

Qu’est-ce que cela apporterait à ces groupes d’être sur les réseaux sociaux ?

J’ai pu constater que quelques personnes parlent (par exemple) de Triskalia sur Twitter.

Exemple de Tweets

triskalia

Il serait donc peut-être intéressant pour cette entreprise d’être actif sur ce réseau. Cela leur permettrait d’échanger directement avec les personnes qui parlent de l’entreprise, de donner de nouvelles informations…

Lorsque beaucoup d’employés d’une entreprise sont présents sur un réseau professionnel tel que LinkedIn, ça peut être un plus pour cette entreprises d’y être. Prenons l’exemple de Bigard, des employés sont présents sur LinkedIn, le fait d’avoir une page d’entreprise pourrait créer une certaine cohésion, être rassembleur.

 

Pour conclure, nous pouvons nous demander pourquoi certaines grandes entreprises n’investissent pas davantage dans les réseaux sociaux.

Et vous ? Est-ce que vous pensez qu’il est nécessaire pour ces grandes entreprises bretonnes d’être sur les réseaux sociaux ? Pensez-vous qu’elles peuvent en tirer profit ?

 

Sources utilisées :
http://www.roullier.com
http://www.groupe-yvesrocher.com/fr/groupe-yves-rocher
http://www.triskalia.fr/le_groupe/entreprise_performante_ancree/chiffres_cles.html
http://www.cecab.com/gc_chiffrescles.html
http://www.even.fr/BibliRessources/PagesSystem/IFramePage.aspx?PageUrl=http://www.even.fr/BibliFrontOffice/default.aspx?idnode=121
http://www.cooperl.com/fr/legroupe/chiffrescles
http://www.groupe-glon.com/le-groupe-glon
http://www.samsic.fr/fr/groupe-samsic/les-chiffres-cl%C3%A9s.html
http://www.groupeleduff.fr/fr/groupe/chiffres/une-croissance-controlee-chiffres-du-groupe-le-duff.html
http://www.letelegramme.com/palmares-entreprises/index.php?raison_sociale=&geo=22|29|56|35&secteur=&page=1&champ=ca_2006&sens=desc
http://fr.wikipedia.org /wiki/Classement_des_plus_grandes_entreprises_bretonnes_en_2008.

Auteur du billet : 

Étudiante en 2ème année de licence Information-Communication à Rennes 2 et stagiaire pour 2 mois à Webpatron.