Blog : publier plus régulièrement grâce à Evernote

L’irrégularité est la pire ennemie de blogueur. On manque tous de temps, c’est un des marqueurs de notre époque. Je n’ai jamais rencontré une seule personne qui m’ait dit qu’elle avait tout le temps nécessaire pour bloguer confortablement.

Ainsi, la publication d’un billet de blog semble toujours se faire au détriment d’autres tâches, plus directes, plus opérationnelles. Elle est  souvent remise à plus tard et plus le temps passe, plus il est difficile de revenir à son blog.

Il faut dire que le temps nécessaire à l’accomplissement de toutes les tâches nécessaires à l’écriture d’un billet de blog digne de ce nom est important. Une heure pour les plus performants, deux ou trois heures pour la plupart d’entre nous.

  • choisir un sujet
  • trouver des sources
  • structurer son billet
  • l’illustrer
  • le mettre en forme
  • faire des liens
  • placer les mots-clés
  • trouver un titre percutant
  • relayer le billet sur les réseaux sociaux

Et je ne parle pas ici de l’utilisation de vidéo, d’audio ou  de réalisation d’infographies.

Trois heures disons pour écrire un bon billet de blog. Trois heures c’est très long, c’est un véritable investissement. C’est le temps de passer un vingtaine de coups de téléphone en prospection, le temps d’un rendez-vous client poussé, de la lecture d’un livre, d’une réunion etc.

Et si le problème n’était pas le manque de temps, mais la façon dont se temps est utilisé ?

Travailler au « fil de l’eau »

Un solution consiste à travailler « au fil de l’eau ». L’idée est  d’éclater ce bloc de trois heures en répartissant les tâches dans le temps.

Voici comment Evernote peut vous aider :

1- Créez un carnet pour chaque idée de sujet.

Cela permet déjà de capitaliser sur ces nombreuses idées de billets qui nous éclairent de temps à autre mais qui restent lettres mortes car la plupart du temps nous n’avons pas le temps de les écrire au moment où ces idées viennent, nous ne les notons pas et nous finissons par les oublier.

En créant une bibliothèque de sujets à traiter sur Evernote, vous capitalisez votre matière grise et vous vous épargnez le temps de recherche d’un sujet.

Exemple :

(Les captures d’écran sont faites sur Evernote pour Mac, mais le principe est le même sous Windows)

image

 

Un carnet par idée de sujet.

 

2- Nourrissez les carnets des sources trouvées au fil de l’eau

Une fois le carnet créé, vous pouvez y glisser toutes les sources d’informations qui peuvent nourrir votre futur billet. Evernote est conçu pour archiver très facilement et très rapidement une note, un fichier, un article sur le web, un fichier pdf ou une photo annotée.

Là où Evernote fait vraiment la différence, c’est ça capacité à gérer un archivage et des recherches transverses grâce aux étiquettes. Ceci vous permet de stocker et retrouver une source d’information (un article du web par exemple) qui n’est pas dans votre carnet « sujet ».

Exemple :

image

 

Les sources ont été repérées et archivées en novembre et janvier.

En capitalisant sur les sources trouvées au fil du temps, vous vous économisez les minutes (voir les heures) de recherche au moment de l’écriture du billet.

3- Créez une note pour entamer l’écriture

Le plus difficile dans l’écriture, c’est le début, la feuille blanche. Avez-vous remarqué qu’une fois les cinq premières lignes écrites, tout va beaucoup plus vite ? Mais ces cinq lignes peuvent vous faire perdre des dizaines de minutes.

Economisez ce temps, une fois de plus, avec Evernote. Consignez au fil du temps, même un peu en vrac, les phrases-clés qui vous viennent à l’esprit, une idée d’enchaînement,  un titre, une accroche, etc. dans une note qui servira de brouillon à votre future publication.

Conclusion

Grâce à cette méthode de capitalisation « au fil de l’eau » un billet de blog peut être ainsi mûri pendant des semaines ou des mois. A la clé : le temps d’une réflexion, un recul et une richesse supérieurs par rapport à un billet entièrement construit en quelques heures seulement.

Cette façon de faire peut sans doute être mise en oeuvre sans Evernote, mais cet outil (que je chéris, vous l’aurez compris) est sans doute l’un des plus efficaces en 2013.

On voit que Evernote permet de canaliser la somme de nos micro-dépenses d’énergie. C’est valable pour l’écriture d’un billet de blog, mais c’est aussi valable dans bien d’autres domaines de nos vies professionnelles, mais c’est un autre sujet, un autre carnet ;)

Au fait, j’ai créé une formation Evernote d’une journée (299 € TTC) et plusieurs dates sont disponibles en juillet. Voici les dates et voici le programme détaillé. N’hésitez pas à m’appeler si vous avez des questions.

Auteur du billet : 

J'accompagne les entreprises dans leur communication sur les médias et réseaux sociaux : stratégies de contenu et d'animation, community management, formation, conférences. Je suis basé à Rennes, en Bretagne.