Le premier ministre palestinien se sert de Facebook pour former son gouvernement

C’est certain, Facebook est devenu l’ami du monde arabe . Le premier ministre palestinien a fait sien le réseau social inventé par Mark Zuckerberg. Sur sa page Facebook, Salam Fayyad demande aux palestiniens de faire part de leurs attentes concernant le prochain gouvernement qui devra être formé en principe en septembre. Parmi les questions posées : quelles doivent être les priorités du nouveau gouvernement, quelles sont les personnalités les plus aptes à aider le premier ministre ? (Source : AFP)

Des centaines de personnes ont commencé à répondre à cette consultation ouverte, donnant à ses initiateurs le pouls du peuple en temps réel et une meilleure connaissance de ses souhaits. L’ouverture de la page Facebook permet aussi aussi de donner l’image d’une autorité ouverte et moderne cherchant à impliquer sa population dans son futur programme politique. Comme le dit un ami journaliste : ça c’est de la démocratie participative !

Salam Fayyad a ouvert deux comptes Twitter également, un en arabe @SalamFayyad_pm et un en anglais @PMFayyad.  Le nombre de followers/abonnés reste faible pour l’instant (<300).

Auteur du billet : 

J'accompagne les entreprises dans leur communication sur les médias et réseaux sociaux : stratégies de contenu et d'animation, community management, formation, conférences. Je suis basé à Rennes, en Bretagne.