Le storytelling : stratégie de contenu.

En tant qu’entreprise, vous souhaitez développer votre image de marque, communiquer efficacement autour de votre société et de votre produit, fidéliser et acquérir de nouveaux clients ? Alors, le storytelling représente pour vous un excellent moyen d’atteindre vos objectifs.

Le storytelling, qu’est ce que c’est ?

Littéralement, c’est l’art de raconter des histoires.

Ici, nous envisagerons cette technique comme stratégie de contenu, où par l’intermédiaire d’une histoire ou de plusieurs histoires propres à la marque, on vient capter l’attention et créer une connexion particulière. En cela c’est un moyen de communication efficace car il fait appel aux émotions ( l’engagement y est + fort).

Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous conseillons cet article sur le blog de neocamino.

L’intérêt pour les entreprises ?

Indéniablement le storytelling rend la présentation d’une entreprise, d’une marque ou d’un produit plus vivante, plus humaine, plus chaleureuse et par conséquent plus attrayante.

L’infobésité nous oblige (et c’est tant mieux) à communiquer de façon plus originale, marquante et pérenne.

Le storytelling permet cela : sortir du lot, marquer les esprits, tisser une relation particulière avec son client, créer un capital sympathie…

Il existe plusieurs possibilités de faire du storytelling :
– le témoignage d’un client (les consommateurs construisent l’histoire par le biais d’expériences),

– la création d’une histoire (les histoires sont racontées par l’entreprise).

En bons exemples à suivre, je citerais :

– « Le Slip Français » : Cetteslip-français-fb marque mise tout sur le savoir-faire Made in France mais détourné avec humour. L’ADN de la marque, c’est l’aventure d’un slip entièrement produit en France qui représente les valeurs franchouillardes et qui joue avec les clichés . Leur stratégie de communication s’articule autour de l’histoire du Slip Français, qui le fabrique, où il va, qu’est-ce qui lui arrive… La communication est axée sur l’envers du décor, plus que sur les réductions sur les produits. Instagram sert de point d’entrée et de communication sur le backstage (les photos, les shootings, les visites d’usines…) Les photos sont ensuite diffusées sur Twitter pour  interagir. Facebook enfin est plus axée communication institutionnelle.

et

– « Michel Et Augustin » : Toute leur stratégie de communication est basée sur un discours rodé qui met en scène les protagonistes (Michel et Augustin). Les histoires racontées présentent et transmettent les valeurs de l’entreprise, son identité. Le consommateur est attiré par des valeurs de marque, c’est ce qui va l’amener à consommer les produits, à partager les valeurs de l’entreprise ( au sens propre avec le partage sur les réseaux sociaux, comme au figuré car il partage l’état d’esprit) et par ricochet il va se faire ambassadeur de la marque.

Un super exemple avec cette vidéo réalisée pour rebondir sur la période de l’épiphanie. Je vous invite à découvrir leur chaîne Youtube, leur page Facebook et leur compte Twitter, bourrés d’humour et de bonnes idées !

Enfin pour illustrer, nous terminerons sur un exemple très personnel, je m’en excuse à l’avance !

Les vacances du petit poney :

Je suis une fille, née dans les années 80. C’est donc assez logiquement que j’ai connu les petits poneys.

Depuis quelques temps, ces derniers connaissent une seconde vie très appréciée des adultes-geeks. Si vous souhaitez en savoir plus sur le phénomène, lisez cet article « Mon petit poney et les geeks.

C’est donc très naturellement que j’ai sélectionné un petit poney (Pinky Pie) et que je l’ai mis en scène (par le biais de la photo) dans divers situations durant les vacances de fin d’année :

– Préparant les fêtes de Noël :

On se prépare pour les fêtes de fin d’année ! Et vous, vous êtes prêts ?webpatron-storytelling2

En rebondissant sur les « saisons », c’est une façon de démontrer à vos auditeurs que vous êtes proches d’eux, que vous vivez la même situation qu’eux. Cela créé une proximité, une complicité.

– Assistant aux illuminations de fin d’année place de la mairie

webpatron-storytelling3

On a assisté au spectacle de fin d’année place de la mairie à Rennes. C’était magique !

 

En partageant un moment symbolique pour votre clientèle, là aussi vous créer la proximité et donc la relation privilégiée.

(N.B. : Ici la contrainte d’une clientèle géographique se pose, car l’événement n’est sans doute pas connu en dehors de rennes métropole).

 

 

– Communiquant autour de produits (le sien) ou ceux des partenaires que l’on conseille, recommande.

Jour de marché Sainte Thérèse. On vous recommande nos chouchous fromagers : « Ma fromagerie fine – Maison Balé ».

 

 

 

 

 

 

 

 

webpatron-storytelling8

On a testé le vin chaud et la Leffe de Noël ! #WinterIsComing

Vous pouvez également envisagez de partager les moments « backstages » de votre entreprise, les moments-off, les « behind-the-scene ». Mais ne perdez jamais de vue que cela doit respecter votre identité et rester sur des actions positives.

Les médias sociaux sont une plateforme extraordinaire pour partager les histoires et Internet représente un canal idéal pour mettre en place une stratégie de storytelling.
Votre site vous permet de poser le décor autour de votre entreprise, de votre marque, de vos produits… Votre blog, Facebook, Instagram… vont vous permettre de diffuser votre récit.

 

 

 

Le petit pwebpatron-storytelling9oney ne sera sans doute pas des plus pertinents pour votre établissement, et les exemples partagés peut-être pas en adéquation avec vos activités. C’est un exemple qui, je me répète correspond à ma personne, aux messages que je souhaite transmettre !… Mais vous avez une identité différente de la mienne, des objectifs et un budget autres. À vous de trouver votre créneau.

Le plus dur reste de trouver l’inspiration. L’essentiel étant que l’idée colle à l’image de la marque, à l’état d’esprit de la société, à la culture de l’entreprise, à l’identité du produit…

P.S. : Vous trouverez ici un article de Stéphane Dangel  plein de précieux conseils…

Auteur du billet : 

Ancienne touriste spécialisée numérique et désormais chef de projet web. Obsédée par les moutons et les poneys, j'essaye de varier avec les flamands roses !