LinkedIn, Viadeo : Pourquoi mon patron devrait s’y mettre 5

Si comme moi vous travaillez ou avez travaillé dans une entreprise où vos directeurs ont l’âge de vos parents et cherchent à redonner un bon coup de pep’s à leur boîte et à son image tout en se méfiant comme de la peste des « sataniques réseaux sociaux »…cet article est peut-être pour vous. Vous êtes patron et vous vous méfiez justement de ces soi-disant leviers pour votre entreprise ? Alors oui, cet article est aussi pour vous. 

Les craintes de certains chefs d’entreprise à propos des réseaux sociaux numériques sont souvent liées à leur perception de Facebook et de Twitter, deux réseaux sur lesquels la porte est considérée comme trop ouverte à tous les commentaires venant de n’importe quelle personne. De plus ces réseaux ont une forte tendance à rendre l’information virale, qu’elle soit élogieuse ou assassine.

Pourtant chacun d’eux a réussi à se faire une place parmi les outils des professionnels de la communication web. C’est que quand ils sont utilisés à juste titre, ils présentent un bon nombre d’avantages. Mais quand vous n’entendez parler que des inconvénients et qu’en plus vous n’êtes pas réellement à l’aise avec le fonctionnement de toutes ces nouveautés, on comprend que vous émettiez une certaine réticence.
Alors commencez donc doucement en poussant la porte d’un réseau professionnel ou deux.

 

LinkedIn & Viadeo : qu’est-ce que c’est ?

 

LinkedIn et Viadeo sont des plate-formes professionnelles et en tant que telles plus réglementées et cadrées que les médias sociaux traditionnels. Ce qui implique un usage totalement différent de celui que vous pourriez avoir des réseaux généraux que sont Twitter, Facebook ou Instagram. Ici, exit les jeux, le partage de la photo de son petit déjeuner et place à une logique de communication professionnelle.

A tort, on a encore tendance à penser Viadeo et LinkedIn comme de simples CV en ligne et à s’arrêter au fait de recopier mécaniquement notre bon vieux Curriculum Vitae qui traîne au fond d’une chemise cartonnée. Loin de là ! Ces réseaux sont de véritables plate-formes d’échanges entre professionnels et permettent de se différencier par tout un tas de modules que votre CV ne permettrait pas, à moins que vous ne soyez prêts à payer le prix fort chez l’imprimeur (et que votre recruteur ait une patience d’ange).

Imaginez, une conférence, une rencontre pendant laquelle vous savez que des personnes intéressées par votre profil peuvent être présentes. Vous les cherchez, vous tentez d’attirer leur attention et une fois que c’est chose faîte, vous vous vendez. Vous ne vendez pas seulement votre CV, vous leur proposez un style, une attitude, une façon d’agir, vous abordez des intérêts communs qui n’ont pas forcément à voir avec votre travail. Au détour d’une conversation, le potentiel recruteur aborde son dernier voyage à Berlin pour affaire, et ça tombe bien parce que vous avez justement fait un semestre d’Erasmus en Allemagne quand vous étiez en 3ème année d’université. Coup de chance, un de ses amis cherche un collaborateur sachant parler allemand…et il va vous le présenter.

Et bien LinkedIn et Viadeo c’est tout ça, répertorié sur une page internet, modifiable au fil du temps, et surtout avec l’avantage inespéré de pouvoir prendre le temps de peser ses mots plutôt que de bafouiller timidement ou de se répéter toute la soirée que « je n’aurais pas dû dire ça ! »

 

2 réseaux, 2 fois plus d’opportunités

 

Si, sur le fond, LinkedIn et Viadeo ont sensiblement le même usage, il ne faut pas oublier de les repenser dans leur contexte pour savoir à qui l’on s’adresse. En toute logique, même si aujourd’hui un certain nombre d’entreprise a fait le choix d’accroître sa visibilité sur les deux réseaux, vous ne trouverez pas forcément les mêmes interlocuteurs sur l’un et sur l’autre.

lv0

Ce tableau reprend principalement la comparaison des deux réseaux faites par M. Cyril Bladier dans sa video conférence du 10 février sur l’Online Marketing Institute.

Que ce soit sur l’un ou l’autre de ces réseaux, vous avez donc le choix entre utiliser principalement un profil « commercial » et donc plus personnel, ou créer une page entreprise qui servira plutôt de vitrine mais aussi de lieu de recrutement s’il y a lieu d’être.  Vous pouvez également choisir de mettre les deux en place, cela ne fera aucun mal à votre référencement. Dans tous les cas, vous, en tant qu’individu, avez aujourd’hui tout intérêt à vous montrer dessus.

 

Le profil professionnel

Le profil professionnel est nécessaire pour pouvoir créer une page entreprise par la suite (du moins sur LinkedIn), donc plutôt que de se retrouver désœuvré face à une page blanche lorsqu’un éventuel client voudra vous contacter en personne, faîtes en sorte qu’il se retrouve devant un profil complet et attractif.
Pour que vous puissiez avoir un aperçu rapide et complet, j’ai dû mixer mon profil avec celui de Lionel. Alors non, je n’ai pas (encore) de recommandation concernant mes compétences. Mais vous voyez que c’est une possibilité.

lv4

Les champs à remplir sont nombreux et chaque expérience (ou presque) peut entrer dans une catégorie. Lorsqu’un projet important est concerné, vous pouvez le relier à une expérience professionnelle et détailler le projet en question dans son ensemble en y ajoutant des collaborateurs etc.
Les modules peuvent être réorganisés selon ce que vous voulez mettre en avant auprès de vos visiteurs.

lv5

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de grande différence notable dans le système de présentation. Viadeo est plus « light » et semble se concentrer d’avantage sur l’aspect social du réseau : bloc « centres d’intérêt » (plus visible que sur LinkedIn) et Timeline de nos activités (conversation sur les groupes etc.).

 

C’est bien gentil tout ça, mais j’y range quoi dans mon profil ?

Premièrement, lorsque vous remplissez votre profil, définissez votre objectif : recherche d’emploi ? Vente de produits et/ou de services ? Créer un annuaire électronique pour garder un lien avec tous les contacts professionnels que l’on a déjà ? Ou bien trouver de nouveaux contacts pour développer son image et/ou son activité ?

Quel que soit votre objectif en créant votre profil sur LinkedIn et Viadeo, vous devez toujours le garder en tête lorsque vous le remplissez. Ce sera votre ligne directrice. Ensuite, n’hésitez pas à le remplir. LinkedIn dispose même d’une jauge sur le côté, vous pouvez vous y référer pour voir si votre profil semble complet ou non. Et puis, passer « expert absolu » quand on atteint un bon niveau de contenu, ça fait du bien au moral.

En premier lieu, n’oubliez pas que vous êtes sur un réseau professionnel. Exit la photo de profil du dernier Halloween ou en amoureux à la plage. Quoi qu’on en dise, la photo est ce que l’interlocuteur regardera et jugera en premier. Soignez donc votre image en choisissant une photo qui représente bien votre poste, votre personnalité, tout en restant sobre. Accompagnez celle-ci de votre « head-line ». C’est ce qui définit qui vous êtes, ce que vous faîtes, ce que vous recherchez. Selon l’objectif du profil.

Sur l’un ou l’autre des réseaux, n’hésitez pas à décrire vos expériences, vos projets (qu’ils soient personnels, professionnels ou associatifs) et mettez-vous en avant. C’est parfois un peu gênant de se mettre sur le devant de la scène et d’utiliser le « moi je » quand on vous explique depuis votre plus tendre enfance que jouer les « m’as-tu vu » n’est pas quelque chose que les gens apprécient. Alors essayez de le jouer avec finesse, le tout est de trouver le juste milieu entre la mise en avant de ses compétences et l’humilité.

Remplissez les cartes de visite. Chacun des réseaux vous propose de remplir une carte de visite professionnelle et une carte de visite personnelle sur lesquelles vous pouvez légèrement faire varier les informations. Vous pourrez ensuite la joindre à chaque invitation de nouveau contact.

Une fois que la machine est lancée, il faut le faire vivre ce réseau !

N’hésitez pas à ajouter vos projets au fur et à mesure. Vous pouvez également y joindre des photos, des liens… pour montrer ce que vous faîtes de façon concrète à vos contacts intéressés. De même, si vous tenez un blog, n’hésitez pas à mettre à jour le module « mes publications » lorsque vous écrivez un nouvel article (ou bien, postez le lien dans le fil d’actualité si vous voulez que vos contacts n’y aient accès que quelques temps). A contrario, sur Viadeo, on vous propose plutôt de tenir votre bibliothèque à jour avec les ouvrages que vous avez lu. Évidemment, on ne parle pas forcément du dernier roman de Werber, mais plutôt de magazines professionnels, de guides, de méthodes, de livres en rapport avec votre domaine de prédilection.

Enfin, gardez en tête que même s’ils sont professionnels, ces réseaux n’en sont pas moins sociaux. Avoir 382 contacts dans sa liste c’est bien, vous montrer et interagir avec eux c’est mieux. Vous ne pouvez pas engager la conversation avec autant de personnes, sinon vous n’aurez plus le temps de vivre, mais n’hésitez pas à établir le contact, à le relancer, à l’approfondir avec les interlocuteurs qui vous semblent les plus essentiels compte-tenu de l’objectif de votre page. N’oubliez pas non plus que vous pouvez réclamer des recommandations pour vos domaines de compétences. Ces votes peuvent peser dans la balance au moment du choix du recruteur ou d’un client. A vous de voir, cependant, si vous préférez attendre que ces recommandations viennent directement à vous.

Vous pouvez aussi participer à des discussions dans les groupes que vous suivez. Si vous n’en suivez pas, dépêchez-vous d’en trouver en corrélation avec vos domaines d’expertise. Sur Viadeo, vous pouvez également participer à des événements de temps à autre. Un excellent moyen d’enrichir un peu plus votre annuaire.

 

La page entreprise

  • Page personnalisée pour l’Entreprise
  • Améliorer le référencement de l’entreprise
  • Booster votre marque employeur
  • Fédérer les employés & ex-employés présents sur le réseau
  • Visibilité internationale (LinkedIn)
  • Promotion des produits et services
  • Recevoir des recommandations sur les services proposés (LinkedIn)
  • Publier des offres d’emploi
  • Analyser les visites sur sa page
  • Affichage intelligent de la page selon le profil du visiteur (LinkedIn)
  • Créer un grand réseau de professionnels et de « fans » autour de votre entreprise
  • Créer des onglets personnalisés (Viadeo)

 

Voilà quoi ressemble une page de grande entreprise complétée sur LinkedIn

lv2

Pour voir la page complète, c’est ici. On y repère bien tous les enjeux de la page entreprise : Accueil avec une brève présentation, le secteur d’activité, le nombre de salariés, le lien vers le site internet. Puis un onglet où sont proposées et mises à jour des offres d’emploi et enfin un onglet « produit et services » qui donne lieu à des recommandations de la part de clients et/ou de partenaires.

 

Sur Viadeo

lv3

Une image de présentation, une fiche d’identité (nombre d’employés , localisation, moyenne d’âge), des liens, un fil d’actualité sur la page d’accueil et un onglet « carrières & jobs ». Un peu plus épuré que LinkedIn dans sa présentation mais pas de grosse différence notable mis à part le pavé de présentation de l’entreprise qui se retrouve en bas de la page sur Viadeo. Vous pouvez voir la page complète ici. Viadeo permet en outre d’intégrer directement une page de son site web dans un (ou plusieurs) des onglets.

Les pages entreprises ci-dessus sont celles de grands groupes. Mais ce n’est pas parce que vous êtes une PME ou une start-up que vous n’avez aucun réseau. Bien au contraire, cela constitue un enjeu essentiel pour votre développement.

 

Remplir sa page

Globalement vous devez garder le même cheminement que pour votre page personnelle : se concentrer sur l’objectif, trouver des photos représentatives et fidèles à la charte graphique, créer une page complète et la mettre à jour. On vise le corporate et on pense marque-employeur.
La première difficulté, c’est de trouver par où passer pour créer sa page entreprise, notamment sur LinkedIn. Alors pour vous faciliter le travail, vous pouvez suivre ce lien :  Cliquez-moi.  Sur Viadeo, il suffit d’aller sur l’onglet entreprise et de cliquer sur le bouton jaune « ajouter votre entreprise » en haut à droite.

On vous demandera d’abord le logo sous deux formats différents selon l’affichage, un bandeau pour l’accueil et quelques renseignements de base qui permettront de situer l’entreprise. Puis rédigez votre présentation. Dites l’essentiel en choisissant stratégiquement vos mots, non seulement pour le lecteur qui est déjà sur la page mais aussi pour votre référencement.

Ce qui différencie principalement la page entreprise de votre profil personnel, est le fait qu’il y ait plusieurs onglets. En plus du volet principal, vous pourrez/devrez compléter un onglet « recrutement », et un onglet « produits & services ». Sur Viadeo, on vous propose également des onglets personnalisables dans lesquels vous pouvez directement intégrer l’une des pages de votre site internet.

  • L’onglet recrutement : il parle de lui-même. C’est un espace dédié à la publication de vos offres d’emploi. Veillez à le garder à jour et à ne pas laisser visibles des offres qui ne sont plus d’actualité.
  • L’onglet produits et services : Il vous permet de lister tous les produits et services que vous proposez, par système de bloc avec une possibilité de rajouter une photo, mais aussi d’ajouter un lien de contact vers l’un des employés de l’entreprise, référent pour ce service. Bien entendu, cela implique que ledit employé ait également créé un profil personnel. N’oubliez pas que si vos services seront mis en avant, la vraie valeur ajoutée de votre réseau professionnel, ce sont vos employés. Ce sont d’abord eux qui ont les contacts, en tant qu’individus. Sur les réseaux, ils seront les portes-parole de votre marque.

Bien entendu, LinkedIn et Viadeo proposent un système de publicité payante sur le réseau, des bannières cliquables qui généreront du trafic sur votre page. A vous de voir si vous avez le budget et si cela vous semble intéressant du point de vue de votre objectif.

Vous pouvez mettre à jour la page grâce aux actualités de l’entreprise. Faîtes connaître vos nouveautés à tous ceux qui vous suivent. Qu’il s’agisse de votre présence sur un salon professionnel, de l’organisation d’un concours, de l’acquisition d’une certification ou de l’achat de nouveau matériel, cela fera vivre votre page et montrera à vos contacts que vous n’êtes pas « figés ».

Enfin, dernier point intéressant, la page entreprise propose un système de statistiques pour que vous puissiez évaluer le trafic de votre page et agir en conséquence. Pour aller plus loin dans l’optimisation de votre page Entreprise, vous pouvez vous rendre sur C+N.

 

Quelques petits conseils à prendre en compte

 

  • Une page entreprise sur un réseau professionnel ne se créé pas d’un coup de baguette magique, il faut réfléchir à la stratégie à mettre en place avant de se lancer dans la grande aventure. Quel est le but de la page ? Vous ne choisirez pas forcément le même réseau ni les mêmes informations selon le résultat que vous souhaitez obtenir.

lv02

  • Il est important de bien la remplir, en choisissant des mots-clés précis. Préparez une liste exhaustive des mots que votre cible pourrait utiliser pour vous trouver et utilisez-les lorsque vous rédigerez votre présentation.
  • Comme tout réseau social, le but est de le faire évoluer. Ce n’est pas en vous connectant une fois tous les deux mois pour accepter 3 demandes de contacts que vous ferez s’agrandir votre réseau. Essayez de passer dessus au moins une fois par semaine pour voir ce qu’il se passe chez vos contacts et dans les groupes que vous suivez. Pour information, je n’ai que 55 contacts directs sur LinkedIn, mais grâce à eux, aux groupes et aux pages entreprises que je suis, je suis potentiellement reliée à plus de 700.000 professionnels dont un peu plus de 8000 en contact de 2ème niveau (soit, avec possibilité de contact direct).

Convaincu ?

 

 

Auteur du billet : 

Etudiante 2.0 Master 2 PRANET à Rennes
Quand je serais grande, je veux travailler dans la communication digitale...ah, mais je suis déjà grande ?