Snapchat prend le virage du business 2

Depuis plusieurs mois déjà, on observe dans le petit monde des médias sociaux une appétence accrue (et nécessaire ?) pour la monétisation et un flirt de plus en plus insistant avec le commerce, notamment local.

Snapchat, le réseau social à la Mission Impossible par lequel vous pouvez envoyer des photos ou de courtes vidéos qui s’auto-détruisent au bout de quelques secondes, ne déroge pas à la règle.

A ce jour, l’application revendique 82 millions d’utilisateurs mensuels, et aux États-Unis, un adolescent sur deux y est inscrit et s’en sert davantage que la fonction “appel” de son smartphone.

Les plus grands groupes sont déjà présents sur le réseau au fantôme. Pressenti comme un canal à fort potentiel pour le business, il est surtout utilisé comme un moyen de faire du teasing à ses fans les plus assidus, pour l’annonce d’un nouveau produit à la rentrée, pour montrer l’ambiance en atelier, pour partager une fête interne de l’entreprise, remercier les fans…

Ceux-ci peuvent aussi envoyer leur selfie dans le cadre de campagne, comme l’avait fait 16 Handles, une boutique fabriquant des yaourts glacés comme Cupÿou, qui proposait en janvier de l’année dernière des réductions de 16% à 100% pour leurs fans se faisant tirer le portrait dans une leurs boutiques New-Yorkaises pour la nouvelle année.

Snapchat va encore plus loin avec de nouveaux filtres géolocalisés. Non sans rappeler la stratégie de Vine qui propose déjà des stickers payants pour agrémenter ses micro-vidéos de 6 secondes, le réseau de l’éphémère revendique déjà des partenariats avec Disneyland et Gap. Pour le moment disponible à New York et à Los Angeles, on espère une arrivée prochaine de cette nouvelle fonctionnalité dans l’Hexagone.

Facebook, il y a déjà quelques mois, avait pressenti le potentiel de Snapchat en lançant Slingshot, basé sur le même principe et comptant sur sa masse d’utilisateurs pour contrer la progression exponentielle de la toute jeune application.

Une nouvelle qui confirme encore une fois que la tendance des médias sociaux se situe bien autour de la vidéo courte, de la localisation et surtout du mobile.

Sources : Mashable / Siècle Digital

Auteur du billet : 

Alumni M2 Pranet et passionnée d'innovation. Après avoir travaillé dans le e-commerce et la social tv, je suis à l'écoute d'opportunités en tant que Social Media Manager. Retrouvez-moi sur Twitter ;)