Promouvoir sa start-up sur les réseaux sociaux : l’exemple Wi6labs

Ulrich Rousseau président et co-fondateur de Wi6labs.

Ulrich Rousseau de Wi6labs.

Webpatron accompagne Ulrich Rousseau, président et co-fondateur de Wi6labs qui conçoit et développe des réseaux de capteurs sans fil ultra faible consommation et sécurisés. Ulrich a gentiment accepté de nous expliquer comment il fait connaître sa start-up sur les réseaux sociaux. Interview.

Webpatron : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre présence sur les médias sociaux et quel en est votre usage ?
Ulrich Rousseau : Jusqu’à septembre-octobre 2013, je n’avais un usage des médias sociaux qui n’était que personnel. Puis dans le cadre de la formation SocialTeam et ma rencontre avec Lionel Myszka, j’ai vite réalisé l’utilité dans une optique de veille pour ma nouvelle activité. Mais aussi l’importance et l’intérêt d’une présence sur les réseaux sociaux pour le développement d’une entreprise.

W. : Sur quels réseaux sociaux êtes-vous présents et pourquoi ?
U.R. : En ce qui concerne notre boîte Wi6labs, nous avons un compte Twitter qui est un formidable outil, approprié pour la veille. Nous y avons une démarche corporate. Cela nous sert à communiquer sur notre cœur d’activités.

Notre présence sur Facebook s’est imposé suite aux conseils de Lionel, qui m’ont fait réaliser que cet outil avait aussi un intérêt pour promouvoir l’image de l’entreprise vis à vis de nos clients et nos différents partenaires.

C’est vrai que d’un point de vue personnel, j’étais déjà présent et convaincu par Twitter. J’aime beaucoup ce réseau, il y a un côté « fun » et surtout plus humain. Lorsque je vois certains comptes de personnes influentes et de grands patrons partager des photos de vacances au milieu de tweets très pros, je trouve ça très intéressant et vivant. Cela dit, même si j’ai aussi un compte personnel où je me lâche davantage, je ne suis pas en « no limit », je me fixe des règles.

J’ai aussi un Scoop.it à mon nom autour des objets connectés. Je le vois quelque part comme une extension de Twitter. C’est un outil de veille, mais on peut aussi y partager un point de vue sans y passer trop de temps. C’est un outil puissant en terme de visibilité, notamment pour l’audience de notre blog. C’est un catalyseur vers Facebook et Twitter. Les cibles y sont importantes, ce sont des prescripteurs de mon activité, des gens « pointus », des profils marketing ou des journalistes blogueurs majoritairement. Ils ont souvent eux-même un compte Scoop.it. Il n’est pas rare que je retrouve des liens vers mes scoops dans des articles ou sur LinkedIn par exemple.
L’enjeu de Scoop.it, c’est de sortir de ce que l’on fait, de ce carcan technologique et de le partager au plus grand nombre. C’est évoluer sur du marketing et de la communication, faire moins de technique et plus de service client.

Nous avons aussi une présence sur Slideshare pour Wi6labs. Je regrette de manquer de temps pour y partager davantage de présentations, mais je trouve l’outil très intéressant en terme d’inspiration, notamment pour la forme. Cela me donne des idées de support.

W. : Avez-vous identifié quels étaient les profils de votre communauté sur Twitter et Facebook ?
U.R. : Sur Twitter, nous avons un peu tout le monde.

Facebook représente pour moitié des locaux et de l’autre des amis ou des amis d’associés. Ce ne sont pas des cibles-clients, mais par contre l’interaction y est plus importante que sur Twitter ou sur notre blog! Nous y avons plus de commentaires, on établit un dialogue.

Selon moi, un réseau social ne suffit pas. Il est important d’en utiliser plusieurs, car les profils sont différents.

W. : Et en terme de planning et de ligne éditoriale, qu’avez-vous définit ?
U.R. : Actuellement je suis le seul à animer ces réseaux, mais à terme nous souhaiterions être plusieurs à la gestion, avec notamment un collègue de la communication.
Étant seul et mon temps étant limité, je ne consacre qu’une certaine durée par semaine aux médias sociaux. La démarche se fait sur du long terme mais le développement se fait de manière positive.En terme de ligne éditoriale, je vois le blog comme la pierre angulaire de notre stratégie de communication. C’est l’assurance de notre visibilité et de notre crédibilité. Il communique autour de 2 grands axes, les objets connectés et le mouvement des makers, afin de viser un public de professionnels en modèle B2B et les makers. D’ailleurs notre solution propose 2 versions. Une version optimisée pour les pros et une version grand public plus light en open source pour les makers. Il y a clairement un but d’évangélisation.
Scoop.it nous permet de partager un angle de vue autour des objets connectés et de rebondir sur un sujet plus librement. C’est un regard entre un article du blog et le partage sur Twitter. Comme je le disais, Scoop.it est puissant pour la visibilité. J’ai été contacté afin d’intervenir et de présenter notre solution car mes scoops avaient été repérés !
Sur Facebook le ton et l’usage est plus léger. Si nous n’avons pas assez de contenu pour créer un article de blog ou un scoop, alors on échange sur Facebook.
Cela dit, j’ai déjà couvert des séminaires sur Facebook comme sur Twitter et cela nous a ramené de nombreux followers.

W. : Avez-vous définit quels étaient les retours sur investissements en terme de chiffre d’affaires notamment ?
U.R. : En tant qu’entreprise de recherche et de développement, la face de développement du produit et de négociation est longue et importante. Les retours financiers ne se font pas avant 6 mois, il est donc trop tôt. Je n’utilise pas les réseaux sociaux pour développer directement mon chiffre d’affaire et donc je ne me fixe pas d’objectif sur ce point. Par contre, je souhaite que mes clients et partenaires nous voient. Et quand ils tapent Wi6labs dans Google, le moteur de recherche renvoie sur :
resultat-google-wi6labs

Résultats de recherche wi6labs sur Google

  • notre site web
  • notre blog
  • notre compte Facebook
  • notre compte Twitter

L’objectif est atteint, nous occupons le terrain digital.
C’est vraiment dans une optique de prescription et dans le cadre de négociations commerciales.
Cela marche puisque notre Google Analytics indique une croissance ininterrompue de la fréquentation de notre blog!

Notre influence augmente sur le long terme, on se construit une identité et une légitimité.

————————————————————————————————————————

Nous espérons que la restitution de cet échange vous donnera vous aussi l’envie de vous lancer sur les réseaux sociaux pour votre activité professionnelle et vous donnera l’inspiration !

Si vous vous intéressez aux objets connectés, n’hésitez pas à suivre Wi6labs sur :

Le Blog

Facebook

Twitter

Le scoop.it d’Ulrich Rousseau

 

Auteur du billet : 

Ancienne touriste spécialisée numérique et désormais chef de projet web. Obsédée par les moutons et les poneys, j'essaye de varier avec les flamands roses !