Vidéo-bulle, Snapseed, Hangouts et gifs : quand Google+ se déchaîne. 1

Il y a quelques semaines, Google annonçait, lors d’une conférence « Morning with Google », les nouvelles fonctionnalités apportées à son réseau social Google+ et à toutes les applications qui gravitent autour : Snapseed, Hangouts, Drive et j’en passe. Ils annonçaient alors 18 améliorations apportées à la plate-forme. Si on les décline en micro-fonctionnalités, on arrive sûrement à 18. Je n’en ai pas dénombré autant, mais cela m’a donné l’opportunité de refaire un tour d’horizon des différentes applis, et je dois dire qu’on se débrouille plutôt pas mal à Mountain View.

Une bonne occasion de voir ce que Google nous propose de neuf pour continuer à se faire une place dans la jungle-internet.

Google + : enfin le décollage ?

Avant tout, faisons un point rapide sur l’évolution du réseau social Google. Loin d’être gagné d’avance face au géant Facebook, Google+ a bien du mal à se faire une place aussi bien dans la sphère privée que professionnelle. Pourtant, depuis quelques mois, les internautes, les groupes professionnels et les entreprises semblent enfin accepter de lui donner une chance. Google l’a bien compris : il faut surfer sur la vague, c’est en ce moment que tout se joue. Aussi, en quelques mois, on a vu croître le nombre de modifications, plus ou moins bien reçues des utilisateurs, des différents sites et applications de Google.

Un petit récapitulatif de ces 5 derniers mois ?

google ameliorations

Infographie de présentation à la Conférence « Morning with Google »

Google mise tout sur l’interconnexion entre ses nombreux services et centralise de plus en plus vers son réseau social, pour se faire une place certes, mais aussi parce qu’à Mountain View, ils ont compris que l’internaute, quel qu’il soit, est pressé et capricieux : il veut tout tout de suite, et c’est ce qu’on va lui donner.

On peut dire que ça fonctionne plutôt bien puisque Google+ a enfin dépassé Twitter dans le nombre de ses utilisateurs actifs. Alors, si vous n’y êtes pas déjà présent, il est temps de s’y mettre. D’autant plus que le réseau propose des fonctionnalités spécialement créées pour les entreprises. C’est d’ailleurs le moment de les tester puisque selon la rumeur certaines de ces fonctions ne seront disponibles gratuitement que jusqu’à la fin de l’année.
(Après cette date, les entreprises pourront-elles finalement bénéficier d’un RSE signé Google ?

C’est bien joli, mais les nouveautés dans tout ça ? On y arrive !

Nouveauté Hangoust : toujours plus instantané, toujours plus mobile

logo hangouts

 

Vous connaissez Hangouts ? C’est la messagerie instantanée de Google. Disponible via Gmail, Google+ ou encore en application sur votre portable. Google Hangouts proposait déjà de la visioconférence, du partage d’images, de vidéos Youtube en direct ou encore la possibilité de créer de la musique avec ses amis avec Soundation. Hangouts devient encore plus connecté et plus instantané grâce à deux nouvelles fonctionnalités :

 

Hangouts SMS.

Ça y est, c’est désormais possible. Vous pouvez fusionner vos SMS avec l’Appli Hangouts (téléchargeable sur le Play Store Androïd)et donc faire de celle-ci votre application SMS par défaut en plus de votre « t’chat » Google/Gmail. J’aitesté. C’est très simple à activer comme à désactiver. Il suffit, une fois entré dans l’application Hangouts de votre smartphone, d’ouvrir le menu : Paramètres => SMS. D’ici vous pouvez activer ou désactiver quand bon vous semble la fusion entre les deux services. C’est assez sympa sur le fait que l’on puisse alors partager ses contenus Google+/Gmail directement par SMS sans passer par un schmilblick de Copier/Coller. On peut aussi utiliser les émoticônes Google+.

Pour moi, ç’aurait été plus utile si la fonction SMS avait été intégrable sur la version Web d’Hangouts. Ici, je ne vois pas de réelle innovation si ce n’est l’accès à l’ensemble de nos messages privés sous la même application. Si, comme moi, après avoir testé, vous préférez revenir à votre bonne vieille application SMS, il vous suffit de retourner désactiver l’option dans vos paramètres et tous les messages précédemment chargés dans Hangouts disparaîtront comme par magie.

Par contre, l’intégration des Gifs, ça, ça m’a plu. Je pense que la mode Gifs et Tumblr n’a échappé à personne ces derniers temps. Communiquer via des mini-séquences animées est devenu un nouveau mode de communication à part entière, notamment chez les publics adolescents et jeunes adultes.

Personnellement, j’ai déjà vu des conversations entières se faire par échange de Gifs, en général c’est assez humoristique et, utilisé à bon escient, bien reçu par le destinataire du message. Hangouts a donc intégré la fonction Gifs et on peut désormais les envoyer dans une conversation comme s’il s’agissait d’une simple photo. Le Gif apparaît alors, mouvant, instantanément entre deux bulles de texte. C’est quand même bien plus sympathique que d’envoyer un lien à chaque fois et de couper le rythme de la conversation.
Etant dans le cœur de cible, ça me parle, mais pas sûr que cela puisse intéresser tous vos clients. A utiliser avec parcimonie, donc.

Et histoire d’en faire toujours plus sur la mobilité et la géo-localisation qui semble décidément être très à la mode, Hangouts intègre la fonction localisation à sa messagerie instantanée (et donc à ses SMS si vous les avez liés). Une fonction qui pourrait être exploitée dans la sphère professionnelle pour les rendez-vous d’affaires par exemple.

Si cela vous intéresse, un récapitulatif des nouvelles fonctions Hangouts SMS et le lien de téléchargement sont ICI.

 

Video-bulle ou Hangouts on air : gérer sa propre Web-TV

hangoutsonair
Le Hangouts on Air est probablement mon amélioration préférée parmi celles que j’ai pu tester. Voilà qui vous donne l’occasion de pouvoir gérer votre propre Web-TV.
Certains s’en servent pour des conférences, d’autres pour des sessions de questions/réponses, d’autres encore pour donner des cours de prononciation ou de maths. En bref, les possibilités sont assez nombreuses. Le seul pré-requis est de lier son compte Google+ à un compte Youtube.

Voilà comme cela se passe :

Tout d’abord vous avez relié votre compte Google + à Youtube. Comme dit plus tôt, Google tentant de tout centralisé, si vous vous connectez à Youtube tout en étant déjà connecté sur votre adresse Gmail ou compte Google +, une fenêtre devrait apparaître pour vous proposer directement de fusionner les deux comptes. Faites donc bien attention d’être connecté à votre compte Youtube et à votre compte Google + professionnel à ce moment là. S’il ne vous le propose pas, pas de panique : Rendez-vous sur votre compte Youtube, cliquez sur votre icone de profil en haut à droite et normalement en entrant dans le « gestionnaire de vidéos », le site devrait vous re-proposer de lier les comptes.
Ensuite, sur Google +, dans le menu « Accueil » à gauche, cliquez sur Hangouts. Vous arrivez sur une page qui vous propose de « créer un Hangout en direct ». Ne soyez pas timide. Cliquez.

source : http://www.digitaltrends.com/

source : http://www.digitaltrends.com/

Selon ce que vous voulez en faire, vous pouvez choisir d’ajouter d’autres personnes à la conférence vidéos (jusqu’à 10 il me semble) et ainsi tenir une réunion qui sera visible par les autres personnes à qui vous choisirez de donner l’accès mais qui ne seront pas, eux, des participants vidéos. Ou vous pouvez aussi choisir d’être seul sur la vidéo, ou bien de filmer une conférence, avec cette caméra unique.
Vous aurez alors la possibilité d’intégrer ladite vidéo sur un site, de la partager via vos autres réseaux sociaux ou au contraire de la restreindre à quelques utilisateurs limités. Vous pouvez activer la fonction +1, le partage d’écran ou encore la fonction Q&A pour que tout le monde puisse vous poser des questions auxquelles vous répondrez en vidéo, à la façon d’une TwittCam.

Bien entendu, les nombreuse fonctionnalités Google-Hangouts restent disponibles et vous pourrez donc jouer avec les filtres et les différents éléments intégrables. Pas forcément très utile ni très crédible cependant, sur le plan professionnel, le coup de la fausse moustache ou du diadème intégré sur la vidéo.
Pour l’internaute étant souvent avide de contenu multimédia, voir une entreprise présente en direct en vidéo sur internet, avec une possibilité de quasi face-à-face, nul doute que cette fonction web-TV aura son importance et son petit succès dans les mois à venir. À vous, donc, de décider ce que vous pourriez en faire. La vidéo sera ensuite automatiquement stockée sur votre compte Youtube. N’oubliez donc pas de la supprimer si vous ne souhaitez pas la laisser en libre visionnage une fois l’événement passé.

Et comme une vidéo vaut mieux que beaucoup de mots : http://www.youtube.com/watch?v=ohlHn6Kt5YM

 

Snapseed et éditeur de photos intégré : tout miser sur l’image

Photo d'un port en mode normal / optimisé / optimisation élevé (de gauche à droite)

Photo d’un port en mode normal / optimisé / optimisation élevé (de gauche à droite)

Comme annoncé dans la vidéo, plus de 1,5 milliards de photos sont postées sur Google+ chaque semaine. Il était donc temps d’y accorder un peu plus d’importance. Une grande partie des nouvelles fonctionnalités intégrées à Google+ se concentre donc d’avantage sur l’image. Et c’est un florilège de bonnes surprises qui nous tombe dessus. N’étant pas moi-même une grande photographe, je n’ai pas eu l’occasion de tester toutes les fonctions proposées, mais j’ai été agréablement surprise de celles que j’ai essayées.

Tout d’abord, fini la perte de temps lors de la retouche de vos photos : la galerie d’images Google+ le fait pour vous. Vous avez organisé un congrès ? Vous avez mis une nouvelle gamme de produits en ligne ? Et bien entendu, vous vous êtes lâché sur le déclencheur de l’appareil-photo. Bien, mais maintenant vous vous retrouvez avec 857 photographies alignées dans vos albums et vous êtes pris d’une montée de bâillements quand vient l’heure de modifier la luminosité de celle-ci, le contraste de celle là une par une ?

Pas de problème, Google est là. Envoyez tout dans un nouvel album via l’interface images du réseau et il se charge de rendre toutes ces photos plus belles. Pour l’avoir testé, c’est vrai que pour une mise au point automatique, le rendu est vraiment bon. On retrouve des couleurs plus chaudes et plus vivantes, notamment sur les photos prises depuis un portable. En bref, une mise en valeur de vos produits en un clin d’œil. Bien évidemment, vous pourrez remodifier à votre guise par la suite. L’éditeur de photos prévoit d’ailleurs un travail par « points » sur les différentes zones de l’image. Selon les endroits où vous voulez rajouter de la luminosité ou les zones à flouter.

à gauche la photo non retouchée, à droite la photo optimisée automatiquement par la fonction Snapseed

à gauche la photo non retouchée, à droite la photo optimisée automatiquement par la fonction Snapseed

Ce n’est pas tout. Google+ semble aussi se munir d’une fonction de recherche intégrée par mots-clés dans vos galeries personnelles ainsi que d’un tri automatique des meilleures photos lorsque vous uploadez un grand nombre de fichiers d’un coup. J’ai voulu tester, en vain. Je suppose donc que ce n’est pas encore opérationnel. Merci de me contredire si vous avez réussi à le faire fonctionner.

Pour les fans de vidéomontages Google+ a là encore prévu le coup et disposerait bientôt d’une fonction permettant de générer automatiquement une vidéo à partir des différents éléments d’un album photo. Quant au filtre action, il permettra de reconstituer l’action prise en mode rafale sur une seule et même photographie.
Et il y a encore beaucoup de bonnes surprises pour les amateurs du genre. PC-inpact et softonic se sont d’ailleurs chargé de les répertorier ici : Article PC Impact  & Article Softonic .

 

Un peu de veille sur Google+

Enfin, voici quelques petites fonctions de Google+ qu’on a encore tendance à oublier, alors que le réseau ne cesse d’essayer de monter à ses utilisateurs que « oui », il est fait pour les entreprises :

Le « What’s Hot » ou « populaire sur Google+ » en français, permet de se tenir informer des articles, billets en vogue sur Google+. Du fait d’actualité au photomontage de Doctor Who version licornes et poney (véridique => Click Me), une façon comme une autre de suivre la tendance.

Plus intéressant, d’après moi, la fonction « Ripples » ou « Echo » en français, qui permet de suivre la diffusion et le partage d’un billet public à travers tout le réseau. Vous pouvez ainsi voir à quelle vitesse et vers qui est diffusé l’article, l’album ou le simple statut que vous avez posté sur Google+. C’est joli, c’est coloré, c’est rond, c’est ergonomique et c’est ici pour la démonstration : http://youtu.be/_j0I1a_Aw4g

N’oublions pas, qu’en plus, niveau référencement Google+ est une véritable aubaine puisqu’il fusionne non seulement avec le plus gros moteur de recherche du Web mais aussi avec le plus gros annuaire disponible sur le net : Google Maps, auquel vous pouvez lier votre Page entreprise Google+.

Tout cela vous a motivé à lancer votre entreprise sur Google+ ? Alors lancez-vous. Voilà qui pourra vous être utile pour faire le grand saut :
Un petit tutoriel pour la création de votre page : http://www.contenus-en-ligne.com/comment-creer-une-page-google-entreprise

Et qui mieux que Google pour parler de Google ? : http://www.google.com/intl/fr/+/business/index.html

Auteur du billet : 

Etudiante 2.0 Master 2 PRANET à Rennes
Quand je serais grande, je veux travailler dans la communication digitale...ah, mais je suis déjà grande ?